FINALISTES NANCY JAZZ UP! EUROPE

5 ET 6 OCTOBRE
MJC Lillebonne
GRATUIT
RODOLPHE LAURETTA "KREOLIA"
Nu Jazz créole / France - Mercredi 5 octobre à 16H30

Le saxophoniste martiniquais Rodolphe Lauretta offre dans ce deuxième opus un cocktail explosif de musique caribéenne, hip hop, future-funk et pop expérimentale, reflet spontané des multiples influences qui bouillonnent en lui.

Initié par une commande du festival Jazz à Vienne pour un hommage au producteur culte de hip-hop californien Madlib, le projet a évolué vers un répertoire de compositions audacieuses, servi par un noyau dur de 5 musiciens sans œillères stylistiques et improvisateurs hors-pair. La diversité de styles émerge en un jazz aventureux avec une approche renouvelée des formats chanson et hip hop. L’album se veut populaire sans sacrifier la sophistication de l’écriture et l’expérimentation, marques de fabrique du leader.

On y entend en invités le rappeur MED, partenaire de longue date de Madlib qui a travaillé avec Anderson Paak, Erykah Badu, MF DOOM et Aloe Blacc, la chanteuse Geneviève Artadi de Knower, signée sur le très prisé label Brainfeeder, entendue auprès de Snarky Puppy et Jacob Collier, le chanteur vétéran Dwight Trible (Pharoa Sanders, Kamasi Washington…) et la chanteuse pop-rock française Ruppert Pupkin. Un festin sonore d’où émergent aussi des perles instrumentales : un galvanisant hommage G-Funk à Roy Hargrove, une reprise du maître du piano guadeloupéen Alain Jean-Marie arrangée à la sauce broken beat, et bien d’autres pépites.

Un album jouissif et novateur par sa contemporanéité et les passerelles qu’il crée entre les genres.

Rodolphe Lauretta : SAXOPHONE – FLUTE – SYNTHES / Emmanuel Camy : BASSE – MOOG / Công Minh Pham : PIANO – SYNTHES / Olivier Miconi : TROMPETTE

Le saxophoniste martiniquais Rodolphe Lauretta offre dans ce deuxième opus un cocktail explosif de musique caribéenne, hip hop, future-funk et pop expérimentale, reflet spontané des multiples influences qui bouillonnent en lui.

Initié par une commande du festival Jazz à Vienne pour un hommage au producteur culte de hip-hop californien Madlib, le projet a évolué vers un répertoire de compositions audacieuses, servi par un noyau dur de 5 musiciens sans œillères stylistiques et improvisateurs hors-pair. La diversité de styles émerge en un jazz aventureux avec une approche renouvelée des formats chanson et hip hop. L’album se veut populaire sans sacrifier la sophistication de l’écriture et l’expérimentation, marques de fabrique du leader.

On y entend en invités le rappeur MED, partenaire de longue date de Madlib qui a travaillé avec Anderson Paak, Erykah Badu, MF DOOM et Aloe Blacc, la chanteuse Geneviève Artadi de Knower, signée sur le très prisé label Brainfeeder, entendue auprès de Snarky Puppy et Jacob Collier, le chanteur vétéran Dwight Trible (Pharoa Sanders, Kamasi Washington…) et la chanteuse pop-rock française Ruppert Pupkin. Un festin sonore d’où émergent aussi des perles instrumentales : un galvanisant hommage G-Funk à Roy Hargrove, une reprise du maître du piano guadeloupéen Alain Jean-Marie arrangée à la sauce broken beat, et bien d’autres pépites.

Un album jouissif et novateur par sa contemporanéité et les passerelles qu’il crée entre les genres.

Rodolphe Lauretta : SAXOPHONE – FLUTE – SYNTHES / Thimothée Bakoglu : PIANO – SYNTHES AKOGLU / Emmanuel Camy : BASSE – MOOG / Jean Emmanuel Bertholo : BATTERIE – SAMPLER / Olivier Laisney : TROMPETTE

ECHT!
Electro Jazz / Belgique - Mercredi 5 octobre à 17H40

ECHT! est un groupe instrumental bruxellois se situant quelque part entre la musique électronique, le jazz et la bass music. Depuis 2017, ils ont cristallisé leur style et leur son innovant sur la scène bruxelloise. Soutenus dès leur début par la plupart des tastemakers internationaux tels que Gilles Peterson, Lefto, ou encore le label Teklife, ils ont rapidement gravi les échelons de la scène Jazz Fusion/électronique en se produisant dans des festivals comme le North Sea Jazz, le Jazz Midlheim, Eurosonic etc.

La sortie de leur premier album en 2021, INWANE a été un tournant dans leur
développement, annonçant une longue tournée dans la plupart des lieux clés en Belgique et à l’étranger. Ils ont sorti le 3 Juin une édition limitée d’un 45 tours de 2 covers de Sophie et Objekt et travaillent actuellement sur un nouvel album.

Florent Jeunieaux : GUITARE / Martin Méreau : BATTERIE / Frederico Pecoraro : BASSE / Dorian Dumont : PIANO – SYNTHES

ECHT! est un groupe instrumental bruxellois se situant quelque part entre la musique
électronique, le jazz et la bass music. Depuis 2017, ils ont cristallisé leur style et leur son
innovant sur la scène bruxelloise. Soutenus dès leur début par la plupart des tastemakers internationaux tels que Gilles Peterson, Lefto, ou encore le label Teklife, ils ont rapidement gravi les échelons de la scène Jazz Fusion/électronique en se produisant dans des festivals comme le North Sea Jazz, le Jazz Midlheim, Eurosonic etc.

Florent Jeunieaux : GUITARE / Martin Méreau : BATTERIE / Frederico Pecoraro : BASSE / Dorian Dumont : PIANO – SYNTHES

WERKHA
Nu Jazz / UK - Mercredi 5 octobre à 19H20

Originaire de Manchester et ayant des racines dans le nord de la Cumbria, Werkha (de son vrai nom Tom Leah) et ses rythmes influencés par le jazz et le foot stomping ont envahi les ondes.

Influencé autant par les collines qui entourent son village que par les moments chauds et moites que nous partageons sur la piste de danse, Werkha fait de la musique pour ces moments cruciaux, ceux qui nous font nous sentir connectés en tant qu’humains. Lorsque l’agitation de la vie urbaine se heurte à la stabilité de la perspective rurale. Fasciné par cette dichotomie, c’est l’interrelation entre ces deux mondes et la façon dont ils s’entremêlent qui inspire Werkha à écrire.

Le Werkha Live Show est composé d’une sélection de musiciens de la scène de Manchester triés sur le volet.

« Nous créons et nous jouons. Pour une meilleure communication, dans l’intérêt de chacun. C’est plus puissant que les lois ou morale instruite, c’est auditif, c’est éthéré. La musique est une ressource incroyable et distinctement humaine » – Werkha

Tom Leah : SAMPLERS – GUITARE – BASSE / Ellen Lewis : CHANT – FLUTE / Dominic Lawson : CHANT – FLUTE – SAXOPHONE / Joe Luckin : BATTERIE

Originaire de Manchester et ayant des racines dans le nord de la Cumbria, Werkha (de son vrai nom Tom Leah) et ses rythmes influencés par le jazz et le foot stomping ont envahi les ondes.

Influencé autant par les collines qui entourent son village que par les moments chauds et moites que nous partageons sur la piste de danse, Werkha fait de la musique pour ces moments cruciaux, ceux qui nous font nous sentir connectés en tant qu’humains. Lorsque l’agitation de la vie urbaine se heurte à la stabilité de la perspective rurale. Fasciné par cette dichotomie, c’est l’interrelation entre ces deux mondes et la façon dont ils s’entremêlent qui inspire Werkha à écrire.

Le Werkha Live Show est composé d’une sélection de musiciens de la scène de Manchester triés sur le volet.

« Nous créons et nous jouons. Pour une meilleure communication, dans l’intérêt de chacun. C’est plus puissant que les lois ou morale instruite, c’est auditif, c’est éthéré. La musique est une ressource incroyable et distinctement humaine » – Werkha

Tom Leah : SAMPLERS – GUITARE – BASSE / Ellen Lewis : CHANT – FLUTE / Dominic Lawson : CHANT – FLUTE – SAXOPHONE / Joe Luckin : BATTERIE

ROSIE FRATER-TAYLOR
Nu Soul / UK - Jeudi 6 octobre à 16H30

Avec un sens clair de l’objectif, la chanteuse, compositrice et guitariste de 22 ans Rosie Frater-Taylor brouille les lignes entre le jazz, le folk et la soul. Pensez à la rencontre de Joni Mitchell et de George Benson, à l’association de Lewis Taylor et d’Emily King ou à une version féminine de John Mayer !

Londonienne d’origine, elle a commencé à jouer de la batterie à l’âge de 8 ans, avant de se mettre à la guitare et au ukulélé. Elle a passé son adolescence à découvrir la collection de disques de ses parents musiciens, un mélange éclectique d’artistes : Zero 7, Tania Maria, Seal, Pat Metheny et bien d’autres. Elle a commencé à explorer son propre amour de l’écriture de chansons, le jazz et l’harmonie alternative en étudiant à la Roundhouse et à la Royal Academy of Music.

Adepte du bricolage, Rosie a commencé à créer des démos multicouches à base de guitare à l’âge de 16 ans. Ces démos sont devenues son premier album autoproduit « On My Mind » (2018), une collection unique de chansons qui a été saluée par le public.

Rosie Frater-Taylor : CHANT – GUITARE – UKULELE / David Edwards : BASSE / Thomas Potter : BATTERIE

Avec un sens clair de l’objectif, la chanteuse, compositrice et guitariste de 22 ans Rosie Frater-Taylor brouille les lignes entre le jazz, le folk et la soul. Pensez à la rencontre de Joni Mitchell et de George Benson, à l’association de Lewis Taylor et d’Emily King ou à une version féminine de John Mayer !

Londonienne d’origine, elle a commencé à jouer de la batterie à l’âge de 8 ans, avant de se mettre à la guitare et au ukulélé. Elle a passé son adolescence à découvrir la collection de disques de ses parents musiciens, un mélange éclectique d’artistes : Zero 7, Tania Maria, Seal, Pat Metheny et bien d’autres. Elle a commencé à explorer son propre amour de l’écriture de chansons, le jazz et l’harmonie alternative en étudiant à la Roundhouse et à la Royal Academy of Music.

Adepte du bricolage, Rosie a commencé à créer des démos multicouches à base de guitare à l’âge de 16 ans. Ces démos sont devenues son premier album autoproduit « On My Mind » (2018), une collection unique de chansons qui a été saluée par le public.

Rosie Frater-Taylor : CHANT – GUITARE – UKULELE / David Edwards : BASSE / Thomas Potter : BATTERIE

RAÚL MONSALVE Y LOS FORAJIDOS
Latin Jazz futuriste / France - Jeudi 6 octobre à 17H40

Les rythmes afro-vénézuéliens ancestraux rencontrent le latin jazz futuriste, le funk brut et l’afrobeat sur l’exaltant nouvel album « Bichos » de Raúl Monsalve y Los Forajidos, sorti sur Olindo Records. Le bassiste vénézuélien Raúl Monsalve est à la tête d’un ensemble de pionniers de la musique, dont font parti « la voix du Venezuela » Betsayda Machado, la chanteuse Luzmira Zerpa (Family Atlantica) et le batteur Dave De Rose (Agile Experiments, Moloko, Mark Ronson).

Raúl Monsalve a consacré une grande partie de sa vie à la compréhension et à l’apprentissage de la musique traditionnelle afro-vénézuélienne, et à l’étude de certains de ses plus grands défenseurs parmi les percussionnistes de son pays d’origine, tout en s’intéressant aux sons émanant des frontières intrépides du jazz, du rock, de la musique africaine et des premières musiques électroniques.

Raul Monsalve : CHANT – BASSE – SYNTHES – PERCUSSIONS ONSALVE / Mario Orsinet : BATTERIE / Lya Bonilla : CHANT / Edgar Bonilla : CLAVIERS / Yves Prudhomme : PERCUSSIONS / Andrès Vela : SAXOPHONE TENOR / Hernando Guerrero : GUITARE – FLUTE

Les rythmes afro-vénézuéliens ancestraux rencontrent le latin jazz futuriste, le funk brut et l’afrobeat sur l’exaltant nouvel album « Bichos » de Raúl Monsalve y Los Forajidos, sorti sur Olindo Records. Le bassiste vénézuélien Raúl Monsalve est à la tête d’un ensemble de pionniers de la musique, dont font parti « la voix du Venezuela » Betsayda Machado, la chanteuse Luzmira Zerpa (Family Atlantica) et le batteur Dave De Rose (Agile Experiments, Moloko, Mark Ronson).

Raúl Monsalve a consacré une grande partie de sa vie à la compréhension et à l’apprentissage de la musique traditionnelle afro-vénézuélienne, et à l’étude de certains de ses plus grands défenseurs parmi les percussionnistes de son pays d’origine, tout en s’intéressant aux sons émanant des frontières intrépides du jazz, du rock, de la musique africaine et des premières musiques électroniques.

Raul Monsalve : CHANT – BASSE – SYNTHES – PERCUSSIONS ONSALVE / Mario Orsinet : BATTERIE / Lya Bonilla : CHANT / Edgar Bonilla : CLAVIERS / Yves Prudhomme : PERCUSSIONS / Andrès Vela : SAXOPHONE TENOR / Hernando Guerrero : GUITARE – FLUTE

GLASS MUSEUM
Electro Jazz / Belgique - Jeudi 6 octobre à 19H20

Si la symbolique les poursuit, c’est parce qu’elle fait partie de l’ordre naturel des choses : deux ans après Deux, le premier album du groupe sorti en mai 2018, Glass Museum signe Reykjavík avec la régularité d’un métronome. Avec huit titres explosifs, le duo bruxellois assoit son identité musicale authentique à la table du jazz contemporain.

En 2019, la scène internationale s’était ouverte à eux : passé par la cale d’un bateau au festival Elbjazz d’Hambourg, une Ancienne Belgique mythique ou encore l’Iceland Airwaves, Reykjavík a donc fait le tour du monde dans la tête d’Antoine Flipo et Martin Grégoire avant d’être finalement écrit et sublimé en studio.

Avec Reykjavík, Glass Museum revient pour un second album qui assoit son identité musicale authentique à la table du jazz contemporain. Cinématographique, électronique et organique, le disque hybride des mélodies crépusculaires à une rythmique vivante. Une lueur dans la nuit.

Antoine Flipo : PIANO – CLAVIERS – LOOPS / Martin Grégoire : BATTERIE / Brieuc Angenot : CONTREBASSE

Si la symbolique les poursuit, c’est parce qu’elle fait partie de l’ordre naturel des choses : deux ans après Deux, le premier album du groupe sorti en mai 2018, Glass Museum signe Reykjavík avec la régularité d’un métronome. Avec huit titres explosifs, le duo bruxellois assoit son identité musicale authentique à la table du jazz contemporain.

En 2019, la scène internationale s’était ouverte à eux : passé par la cale d’un bateau au festival Elbjazz d’Hambourg, une Ancienne Belgique mythique ou encore l’Iceland Airwaves, Reykjavík a donc fait le tour du monde dans la tête d’Antoine Flipo et Martin Grégoire avant d’être finalement écrit et sublimé en studio.

Avec Reykjavík, Glass Museum revient pour un second album qui assoit son identité musicale authentique à la table du jazz contemporain. Cinématographique, électronique et organique, le disque hybride des mélodies crépusculaires à une rythmique vivante. Une lueur dans la nuit.

Antoine Flipo : PIANO – CLAVIERS – LOOPS / Martin Grégoire : BATTERIE / Brieuc Angenot : CONTREBASSE

En partenariat média avec