ANA TIJOUX

Mer 16 oct
20H
Chapiteau
TARIF PLEIN : 32€
TARIF REDUIT : 29€
TARIF JEUNE : 21€

TARIF SUR PLACE : 35€
Je réserve
ANA TIJOUX
Rap | Chili - France

Ana Tijoux a passé les quinze premières années de sa vie en France, où sa famille a trouvé refuge pour échapper à la dictature chilienne. Au début des années 90, la jeune femme retrouve Santiago et en quelques années avec ses groupes Los Gemelos ou Las Tetas, elle participe à la naissance de la scène funk et hip-hop du Chili qui retrouve le goût de la vie après le départ de Pinochet. Le groupe Makiza se forme en 1997 et révèle celle qui se fait alors appeler Anita Tijoux en Amérique Latine. 3 albums, quelques tournées, une séparation et une reformation plus tard, la franco-chilienne se lance en solo en 2006. Le succès est immédiat quand elle collabore avec Juliette Venetas sur la chanson Eres Para Mí. En 2010 paraît son album 1977, qui la fait connaître en Amérique du Nord et en Europe et reçoit notamment les louanges de Thom Yorke de Radiohead.

Dès ses débuts, Ana Tijoux s’est faite la porte parole des combats contre la discrimination à l’égard des femmes, le système économique et l’autoritarisme sous toutes ses formes. Véritable rappeuse, elle mêle les musiques traditionnelles latines, la baile funk et l’électro pour déployer un hip-hop festif, dans la veine du collectif new-yorkais Native Tongues. Dans les années 2010, outre deux albums, on peut entendre la franco-chilienne sur le jeux vidéo Fifa 11, dans la saison 4 de Breaking Bad ou dans la série chilienne La Meute. Plusieurs fois nommée aux Grammy Awards, elle remporte un Latin Grammy en 2014 et est élue dans la foulée meilleure rappeuse de langue espagnole de l’année par le magazine Rolling Stone. En janvier 2024, Ana Tijoux a publié son cinquième album, Vida, qu’elle viendra présenter avec grâce et rage sur la scène du chapiteau de NJP.

Ana Tijoux a grandi en France avant de rentrer au Chili où elle participe à la naissance de la scène funk/hip hop de Santiago. La rappeuse mêle les musiques traditionnelles latines, la baile funk et l’électro pour déployer un hip-hop festif et revendicatif. Popularisée hors de l’Amérique latine avec son album 1977, paru en 2010, elle sort en 2024 un nouvel album, Vida, entre grâce et rage, pour emporter le Chapiteau de NJP.