Jimmy Cliff
Reggae - soul / Jamaïque

James Chambers aka Jimmy Cliff grandit dans un coin rural de la Jamaïque avant de rejoindre Kingstown, au début des années 60. Il se lance alors dans la musique, dès ses 14 ans, et commence à travailler avec le sound system de Count Boysie, mais c’est au contact de Leslie Kong qu’il deviendra une véritable machine à sortir des 45 tours qui cartonnent. Finalement repéré par Chris Blackwell (qui a signé Bob Marley sur son label !), il le convainc de venir s’établir en Europe. Sa carrière est alors lancée ! Les années 80’ et 90’ marqueront son apogée avec plusieurs tours du monde et de tous les plus grands festivals. Ses titres les plus connus continuent de faire vibrer aux quatre coins du globe et qui a pu oublier « Reggae Night » ou « I can see clearly now » la fameuse bande son de Rasta Rocket ! Autant de chansons inoubliables qui résonnent en souvenirs pour plus d’une génération.

 

VIDEO
Chucho Valdès - Jazz Batá
Jazz / Cuba
Chucho Valdès : piano / Yelsy Heredia : contrebasse / Dreseir Durruthy Bombalé : tambours Batá, voix / Yaroldy Abreu : percussions, congas

En activité depuis plus de cinquante ans, le pianiste cubain Chucho Valdès, fondateur du légendaire Irakere, est l’un des artisans majeurs de la fusion musicale entre Cuba et l’Afrique. Vainqueur de six Grammy Awards et trois Latin Grammy Awards, il va œuvrer avant tout au déploiement du jazz afro-cubain, qu’il va hisser vers les sommets à partir de la fin des années 1960. Son projet Jazz Batá en offre une flamboyante illustration. C’est en 1972 que Valdès sortit ce quatrième album caractérisé par l’utilisation de nombreuses percussions différentes dont le batá (tambour sacré de la religion yoruba). Des décennies plus tard, le pianiste cubain revient puiser dans son propre héritage et réinvente Jazz Batá, faisant brûler la flamme du jazz afro-cubain avec une ferveur indéfectible.