Jeu 07 oct • 20H
Salle Poirel

LE TRIO JOUBRAN / JEAN-MARIE MACHADO ‘MAJAKKA’

Tarif plein 26€ - Tarif réduit 21€
Sur place 29€
LE TRIO JOUBRAN
Oud - musique orientale / Palestine

Trois frères, trois oud. Samir, Wissam et Adnan. Sur scène et en studio, ils croisent leurs instruments comme trois voix solistes pour n’en former qu’une. Le oud, luth oriental, est devenu la voix de leur âme, coeur battant de leur être avec lequel ils ne forment qu’un. Car pour eux, la musique n’a de sens qu’à trois. Chez les Joubran, la virtuosité ne cède jamais le pas à la démonstration. Ce qui est en jeu chez ces natifs de Nazareth issus d’une longue lignée de luthiers, c’est la perpétuation d’une tradition. Une tradition qu’ils ont aussi profondément renouvelée par leur innovation sur le oud, cet instrument soliste qu’ils conjuguent à merveille au pluriel. Depuis 2002, leur réputation n’a cessé de croître : de l’Olympia à Paris au Carnegie Hall de New York en passant par les Nations Unies, tous leurs concerts ont lieu à guichets fermés. Un concert à ne surtout pas rater cette année dans l’écrin de la Salle Poirel.

Trois frères, trois oud. Samir, Wissam et Adnan. Sur scène et en studio, ils croisent leurs instruments comme trois voix solistes pour n’en former qu’une. Le oud, luth oriental, est devenu la voix de leur âme, qu’ils partagent aux 4 coins du monde, de l’Olympia au Carnegie Hall.

JEAN-MARIE MACHADO "Majakka"
Jazz / France

Jean-Marie Machado / piano
Keyvan Chemirani / percussions
Jean-Charles Richard / saxophones
Vincent Ségal / violoncelle

Jean-Marie Machado revient en quartet et rassemble sous le joli nom de “Majakka” (“le phare” en finnois) une série de morceaux très beaux inspirés de son héritage culturel, de ses rencontres et de son prolifique parcours de compositeur. Ce programme à l’identité toute particulière, met en jeu la notion de clarté, de lumière, l’aube naissante, mais aussi l’idée du crépuscule et du sombre. Jean Marie Machado a convié trois personnalités de la musique d’aujourd’hui pour sublimer ses oeuvres et non des moindre : Vincent Ségal, Jean-Charles Richard et l’iranien Keyvan Chemirani.

Jean-Marie Machado revient en quartet et rassemble sous le nom de “Majakka” (le phare en finnois) des morceaux inspirées de son héritage culturel et de son prolifique parcours de compositeur. Il est accompagnés sur scène par trois talentueux artistes qu’on ne présente plus.