Jeu 10 oct • 20h

Kokoroko · Alfa Mist

Tarif plein : 17€
Tarif réduit: 14€
Sur place : 20€

Nouvelle scène jazz anglaise en partenariat avec Jazz Magazine

Pour 4,99€ de plus profitez de l’abonnement 100% web sur 6 mois de Jazz Magazine !

Kokoroko
Afrobeat - Jazz / Angleterre

Kokoroko, « sois fort » en Yoruba, est un jeune octet londonien, fruit de l’entrechoquement des cultures au sein d’une capitale effervescente. Uni par une passion pour l’afrobeat et la soul, le groupe garde des influences jazz indiscutables renforcés par les goûts personnels des membres du groupe, tels que Fela Kuti, Ebo Taylor ou Tony Allen. Avec leur premier morceau Abusey Junction, sorti il y a un an et demi et qui comptabilise 30 millions de vues, Kokoroko rencontre un succès immédiat sur la scène émergente de Londres et les festivals européens. Leur premier EP cuivré, sorti cette année, apporte un singulier mélange entre le Londres Underground et les sonorités d’Afrique de l’Ouest et prouve la singularité du groupe aux résonances multiples.

Partie intégrante de la scène jazz effervescente de Londres, Kokoroko y apporte sa passion pour l’afrobeat et la soul. Leur premier EP cuivré, sorti presque un an après le succès immédiat de Abusey Junction (30 millions de vues), est un singulier mélange entre le Londres Underground et les sonorités d’Afrique de l’Ouest

Alfa Mist
Acid Jazz / Royaume-Uni

Alfa Sekitoleko : Claviers / Dornik Leigh : Percussions / Kaya Thomas-Dyke : Basse et chant / Jamie Leeming : Guitare / John Woodham : Trompette

Producteur, beatmaker, pianiste autodidacte et rappeur, l’anglais Alfa Mist a surpris la jazzosphère avec un album auto-produit « Antiphon » qui comptabilise plus de 5 millions de vues. Découvrant le jazz grâce au hip-hop, il définit sa musique comme du « jazz alternatif et sombre parsemé d’éléments de hip-hop et de soul ». Complice de Jordan Rakei, Tom Misch ou encore Yussef Dayes, passionné par Miles Davis et les musiques de film du compositeur Hans Zimmer, le Londonien affiche un penchant pour les climats sombres et mélancoliques, d’où il fait jaillir la lumière. En somme, un jazz introspectif, mature, cosmopolite, qu’il présente en quintet, entouré de musiciens aussi inventifs que lui.

Producteur, beatmaker, pianiste autodidacte et rappeur, l’anglais Alfa Mist a surpris avec un album auto-produit de jazz alternatif parsemé d’éléments hip-hop et soul. On y découvre un jazz introspectif, mature, cosmopolite, qu’il présente en quintet, entouré de musiciens aussi inventifs que lui.